Accueil 
Mé­¯ires 
Passé ¥t futur 
Archives 
Id饳 
Photos 
Vid鯳 
Ev鮥ments 
Liens 
Contact 

 

 

 

 

 Bienvenue sur le site du Professeur Yves-Michel Gargouï¬ :

"M魯ires d'un amn鳩que"

MOTIVATIONS  :  Pourquoi des mé­¯ires ?

 Une vie active, riche en 飨ecs, mais aussi agré­¥nté¥ de quelques succ賬 m鲩te, peut-ê´²e, d'ê´²e not饮 En tout cas, j'ai pu me convaincre que l'exp鲩ence m鲩tait d'ê´²e tent饮

Pour un bon é±µilibre c鲩bral et hormonal, pour survivre, il est n飥ssaire de  d鶥lopper une "activit鍊constructrice". Certains  sont incapables de vivre une retraite "normale", pas plus qu'ils n'ont  su prendre des vacances pendant le d鲯ulement de leur vie professionnelle !

Une 飲iture "sincè²¥ et v鲩table", 飲iture ouverte à ´ous, avec la possibilité ¤e recevoir des commentaires, voire des injures pour quelques id饳 non conformes à ¬â¤²e, et d'é´¡blir ainsi un dialogue, est sans doute une  th鲡peutique adapté¥ à £ette pathologie "sans repos." Pour cela, il est   toujours possible, d'utiliser des mé´¨odes plus traditionnelles y compris l'e-mail.  Ces mé­¯ires  et la documentation jointe devraient aussi  permettre de ré°¯ndre à ±uelques interrogations et de moduler quelques rumeurs, ressenties comme d鳡gré¡¢les.

Les aventures  conduisent  à ±uelques "certitudes" ou, pour ê´²e plus exact, permettent de d鶥lopper quelques avis caract鲩sé³ par une haute probabilité® Ces "certitudes" 飲ites, pourraient ê´²e utiles. Le simple examen du CV (ARCHIVE Ná ƒliquer ici )  montre, en effet, les possibilit鳦nbsp;qui ont é´© offertes pour  le recueil d'une information directe, à ¬'飨elle de notre monde et dans des milieux professionnels multiples qui vont des Université³ aux Industries, du Capitalisme au  Communisme. La  valeur de  l'information g鮩ralement distribué¥ est parfois, dans nos beaux pays "dé­¯cratiques", singuliè²¥ment d馯rmé¥ ou/et manipul饮 Quelques solides opinions se sont d鶥lopp饳, elles sont le ré³µltat de contacts et de r馬exions multiples, en particulier,  avec quelques Personnalit鳍 exceptionnelles que jé ²encontr饳.

Autrement dit, je refuse de laisser ce que j'ai la faiblesse de considé²¥r comme un capital, se volatiliser avec le CO2 et quelques gaz toxiques, lors de ma cré­¡tion, ne laissant ainsi à ­es h鲩tiers qu'une infime quantité ¤e poussiè²¥ d'é´¯ile. Ceci paraî´¦nbsp;conforme ÍŠla philosophie selon laquelle l'Homme est le seul animal capable de modifier son destin en int駲ant, en particulier, les exp鲩ences, n駡tives ou positives, de ses Ancê´²es.

En attendant le jour op;l'individu, ou plus exactement le contenu du systè­¥ nerveux central de chacun, pourra ê´²e archivé ¨ce jour arrivera, à ®'en pas douter), il est techniquement possible, à ´outes fins utiles, de mettre sur disque , aujourd'hui de fa篮 artisanale : des faits, des 飨ecs, quelques succ賬 des passions, des peines, mais aussi des opinions. La dé­¡rche est encouragé¥ par quelques 鬩ments concrets, en particulier,  par la prise en compte de la "cohorte" des El趥s et anciens Collaborateurs qui sont aujourd'hui au travail, travail constructif. Certains reconnaissent volontiers avoir é´© influencé³ par le discours et les opinions, non traditionnels, de leur professeur ; certains lui rendent encore visite et lui demandent son avis, ceci est pour lui une immense r飯mpense.

Evoquons ici, dè³ cette introduction, la  Mé­¯ire de celui qui fut mon "DRIVER", selon les Comportementalistes ou plus simplement mon MAΔRE, selon une terminologie ancestrale et universelle (sauf depuis 1968 ET LA DISPARITION DES MANDARINS) . Le professeur CORABOEUF( ARCHIVE Nâ ƒLICK) é´¡it un v鲩table Savant, brillant Chercheur, d飩dé ¥n l'an 2001 ; il fut ÍŠl'origine de "l'institut"de Physiologie de POITIERS". Il occupa, à OITIERS, un poste de Maî´²e de Confé²¥nces puis de Professeur titulaire de chaire pendant deux ann饳, avant de rejoindre PARIS. Il sut imprimer sa marque. Edouard CORABOEUF est consid鲩 par tous, comme le Fondateur du groupe de physiologie de POITIERS (cf. doc). Tag Heuer replicas swiss made Replica Rolex Omega Replicas Swiss Made Replica Watches Fake Watches

Et puis il faut bien faire quelque chose entre les repas !

AMNESIQUE POURQUOI ? En effet, j'ai connu cet é´¡t particulier, en Normandie : j'ai eu l'occasion d'ê´²e s鲩eusement bless鍊et la chance d'ê´²e soigné ¤ans un hà©´al am鲩cain, ce qui probablement me sauva la vie, une premiè²¥ fois. Le violent syndrome c鲩bral que je subis effaç¡ de ma mé­¯ire, les 鶩nements qui ont pr飩dé ¬a blessure et aussi environ un mois de ma vie. Cet é°©sode sera 鶯qué¬ plus en dé´¡il, dans le chapitre consacré notre aventure, prè³ des troupes de lib鲡tion ( cf. Ma r鳩stance). Mais l'amn鳩e fonctionnelle qui m'a frappé ¥st celle qui a accompagné ¬'ensemble de ma vie professionnelle dont la densité ¥t l'aspect passionnel m'ont fait rejeter tous les souvenirs dans l'oubli. Oubli imparfait toutefois, puisque confronté³ au dé³¥rt du p;retirement ì¯©> les souvenirs font surface et c'est pr飩sé­¥nt eux que je vais essayer d'extraire, pour mon Ego, pour ma Famille, mais aussi pour ré°¯ndre মbsp;quelques calomnies rampantes. Enfin, je d飬are une amn鳩e volontaire motiv饦nbsp;:  l'exp鲩ence m'a montré ±u'il existe des 鬩ments de la vie qu'il vaut mieux oublier, ou encore plus vilain et plus hypocrite, taire soigneusement,  tout simplement par l⣨eté ¥t pour survivre.

Pour la forme : les mé­¯ires seront pré³¥nt饳 sur un document 鶯lutif, constitué ¤'une suite de chapitres  au rythme d parution, si  possible,  hebdomadaire. Indé°¥ndamment, une opinion, fruit de l'exp鲩ence, sera d鶥lopp饬 comme par exemple :

- Comment un Etudiant peut-il ê´²e sधobtenir un emploi à ¬a sortie de l'Université¿

- Quel pourrait ê´²e un enseignement efficace?

- Comment organiser, en FRANCE, un meilleur  service de santé ¿

- Doit -on ê´²e fier de l'餵cation à ¬a franç¡©se, la meilleure du monde ? "sincerly !"

Sur un plan plus 鬡boré¬ seront soumis  au lecteur, quelques id饳 brutes , des projets inachevé³ et qui m鲩tent, peut-ê´²e, d'ê´²e rediscuté³  et continué³¼/span>